Nous serons éphémères mais immenses est un projet qui cherche à mettre de l’avant l’importance de l’écriture non seulement comme exutoire mais aussi comme outil de revendication, de prise de parole et de transmission de l’espoir.

Après les deux dernières années, l’espoir d’une suite du monde lumineux de bien des jeunes a été écorché. De ce fait, Debout: Actes de paroles a décidé de s’allier à l’organisme Déclic, qui offre du soutien à des jeunes adultes raccrocheurs souhaitant reprendre leur quotidien en main à travers des services d’intervention spécialisés d’accompagnement socio-psycho-pédagogiques, afin de leur offrir une série d’ateliers d’écriture.

Conçus et animés par l’artiste de la parole Sarah Khilaji, ces ateliers d’écriture permettront aux jeunes d’avoir accès à un espace de parole afin de s’exprimer sur les défis vécus depuis deux ans mais également, et surtout, de raconter ce qu’ils et elles souhaitent pour la suite du monde. Tout en s’initiant à diverses techniques d’écriture poétique, les mots deviendront des leviers d’action sociale.

Ultimement, le projet Nous serons éphémères mais immenses culminera en la création d’un objet-manifeste regroupant les pensées, revendications et espoirs des jeunes. La forme de l’objet sera déterminée avec les jeunes : zine, affiches, vidéo, photos, etc.

-Le titre Nous serons éphémères mais immenses est tiré de l’essai Luttes fécondes: libérer le désir en amour et en politique de Catherine Dorion, qui a généreusement accepté de prêter ses mots à ce projet et que nous remercions sincèrement.-

Ce projet bénéficie du soutien financier de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.